France Inter « Oser dire non! Dire ce qu’on a sur le coeur sans avoir peur des conflits ».

Merci à Sophie Hoffman et Marie Sauvion de m’avoir invité! Le streaming et le replay sont disponibles ici

France Inter : Borderline, les mots du psy

Le streaming et le podcast sont disponible ici. Merci à Stéphanie Torre.

https://www.franceinter.fr/embed/player/aod/7a3519c7-f92f-4a0c-b57b-29a93a51150b

On entend le terme borderline absolument partout, dans les médias, dans toutes les conversations de bureau, et même en cas de dispute conjugale. Dès que quelqu’un se met dans une colère noire, adopte un comportement plus ou moins agressif, ou dès que l’on se sent soi-même traversé par une émotion déstabilisante, on fait le diagnostic : tout ça relève d’une structure borderline.

Stéphanie Torre et Samuel Dock nous apportent un éclairage psychanalytique sur ce terme utilisé à toutes les sauces. Alors, êtes-vous vraiment borderline ?

Lire la suite

Punchlines sur Europe 1 dans « la vie devant soi »

Merci infiniment à Isabelle Quenin. Le streaming et le podcast sont disponibles ici. Un passage en vidéo là.

Le psychologue et clinicien publie « Punchlines », dans lequel il a compilé dialogues et échanges avec ses jeunes patients.
LA VIE DEVANT SOI

« On a l’image de l’adolescent rivé devant son smartphone, sa télévision, sans projets et sans idées, alors que je pense que c’est tout l’inverse ». Dans La vie devant soi,le psychologue et clinicien Samuel Dock évoque son dernier ouvrage, Punchlines, dans lequel il a compilé des anecdotes et des dialogues que le professionnel a eu avec ses jeunes patients.

« Divulguer une parole tout en protégeant mes patients ». L’objectif est double pour Samuel Dock. En plus de mettre à mal les clichés sur son métier, le psychologue veut aussi « bousculer quelques représentations sur l’adolescence ». En publiant des échanges tenus dans l’intimité de son cabinet, il veut « rendre hommage à la vivacité qui est la leur, leur créativité et leur humour ».

Samuel Dock n’en est pas à son premier livre, il a déjà publié des ouvrages comme Le Nouveau Choc des Générations ou encore L’apocalypse de Jonathan. « Pour Punchilnes, l’idée était de divulguer une parole tout en protégeant mes patients », indique-t-il. « Si j’ai un message à adresser aux parents et à ceux qui lisent le livre, c’est qu’il faut savoir résister à la destructivité de l’adolescent. Il teste certaines limites, c’est normal. Il faut rester solide, cohérent, pour qu’il puisse s’identifier à cette cohérence et qu’il y trouve un certain soutien »