Lettre ouverte à Julia Kristeva, puisqu’il nous faut renaître.

Merci au Monde Moderne d’avoir publié mon texte, disponible ici

Chère Julia,

« Je me voyage », le témoin de notre navigation autour des grands continents de vos mémoires, est paru en 2016. Il vous fallait poursuivre seule cette odyssée que vous m’aviez offerte de partager à vos côtés pour la raconter.

Lire la suite