Magazine Lire : « Ames sensibles ne pas s’abstenir »

Elle ne se sentait bien qu’en compagnie des fleurs, préférait vivre recluse, avait souvent les larmes aux yeux….aujourd’hui la poétesse Emily Dickinson se définirait-elle comme « hypersensible » ? Et Léonard de Vinci, tout à la fois architecte, ingénieur, astronome et artiste peintre… serait-il, avec ses « intelligences multiples », diagnostiqué « haut potentiel » (HP pour les initiés) ? 

Voilà qui est probable car, aux mystères du génie, notre époque préfère les appellations psychologiques sinon contrôlées, du moins homologuées…et l’on ne compte plus les « Zèbres », « surdoués », « hypersensibles » et autres « précoces » autour de soi. 

Lire la suite